Autre chose (1)

Publié le 31 Octobre 2016

Tout commença un dimanche matin. La gueule enfarinée. J’ai trop bu de Chimay la veille, ce n’est pas possible. La platine tourne encore. Indéfiniment. Je retourne le disque. C’est du Mr. Oizo. Pour se réveiller, je me pose alors la question s’il n’y a pas mieux. Une clope a fini de se consumer dans le cendrier depuis plusieurs heures.

Il est maintenant 11h. La face du disque a fini de tourner depuis bien trois-quarts d’heure mais je n’ai pas trouvé la volonté pour changer le son, tout du moins arrêter le mécanisme. Je me lève difficilement. Sur la table basse, des copies avec des courbes de fonctions. A noter : ne rien corriger après deux bières, le stylo rouge ça ne s’efface pas si facilement.

Une douche. Un tee-shirt propre. Me voilà dans la rue. Le casque sur les oreilles. Ne pas faire de transition trop violente entre une soirée musicale de qualité et les bruits de la ville. Une fois sous les halls du marché de Saint-Ouen, je peux enfin stopper la musique. Des bruits, des sons familiers. Une saine animation. Celle autour de la bouffe. Ça donne envie de tout acheter. Poulet rôti. Epices d’Orient. Fruits et légumes, excellents mais peu chers. C’est à se demander du pourquoi du comment de la création des supermarchés. Ce genre de questions me fout le cafard.

Il vaut mieux se poser en terrasse. Le classique : un café pour remettre les choses en marche, suivi d’une bière pour vraiment commencer cette pause dominicale. Là, vous pensez probablement que je vais vous emmerder avec l’histoire d’un connard de bobo parisien. Promis, je souhaite faire autre chose.

Rédigé par Mathieu C

Publié dans #Autre chose

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article