Autre chose (2)

Publié le 31 Octobre 2016

Après la première gorgée de bière, je sens quelque chose de froid dans le bas du dos. Je passe la main sous ma veste et tâte. Je sens alors, ce genre d’autre chose, que l’on ne voit que dans les films. Un calibre flambant neuf. Aurais-je trop écouté de hip-hop américain hier soir ? Suis-je en train de me rejouer un clip dans le Bronx ? Mais non, nous sommes bien dans le 93. Un coin du 93 bien tranquille. Où la seule préoccupation du maire est de refuser l’accès aux écoles des enfants roms.

Je me redresse alors un peu gêné. Un flingue dans ma ceinture. Cela est un message. Il va probablement m’arriver quelque chose. Je vais bien devoir m’en servir. Sinon à quoi bon tout ce blabla. Mais contre qui ? Là, mon imagination part dans tous les sens. Déteste-je tant de personnes ? Après vingt minutes de divagation, de têtes à abattre qui défilent, je reviens à la réalité. Que dois-je faire ?

Je règle, me lève et commence à traverser le cours Garibaldi. Ma démarche n’est pas des plus naturelles. Deux solutions. Soit les gens vont penser que j’ai passé la nuit dans des positions non catholiques. Soit ils vont comprendre que j’ai un pistolet qui me dérange, me démange. J’opte pour la première voie.

Le casque à nouveau sur les oreilles, les mélodies de Mr. Oizo relance mes pensées débordantes. Que vais-je bien pouvoir faire de cet instrument ? Je ne suis même pas capable de dire s’il est chargé ou pas. Peut-être n’est-ce qu’un jouet, une arme factice. J’aurais l’air bête quand il s’agira de dézinguer le méchant de l’histoire. Tant que celui-ci n’est pas du niveau du pneu tueur dans Rubber. Cette idée me paraissant absurde, je peux enfin me rassurer.

Passons donc chez ma sœur, lui raconter cette drôle d’aventure.

Rédigé par Mathieu C

Publié dans #Autre chose

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article