32 - odorat p

Publié le 21 Janvier 2017

32

Rap, hip-hop. Musique populaire. Musique non élitiste par nature. Musique irrécupérable par nos politiques irrécupérables. Musique qui intéresse quelques bourgeois bohèmes mais qui restera à jamais underground. Musique inimitable. Les pales copies sont repérées sans peine. Musique constructive. Plus de 15 ans que je m’en abreuve. Musique générationnelle. A la maison, c’était de la « musique à battre ». Dans mes oreilles, les beats m’ont fait grandir. Aujourd’hui encore, quand la musique quitte le salon trop longtemps, je reviens à la base.

Matinée énervée. Une ou deux galettes après, la rage est allée s’incruster dans le sillon et a trouvé une direction. Le cristal la caresse – plus ou moins – tendrement, et la recrache de la baffle à tes oreilles.

Rédigé par Mathieu C

Publié dans #Dépenser des pensées

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article