39 - contre signe

Publié le 26 Février 2017

39

Incompréhension monstre. Appréhension. Rétention. Quand mon fonctionnement détonne. En fait des tonnes. Je signe et contre signe.

Des balades à la guitare. Des balades au bord de l’Océan. Le seul, l’unique. Celui qui berce réellement. Sans retour. Pour le plaisir de bercer. Celui qui ne finit pas. L’horizon. Au loin. Celui que l’on vise. Viser juste. Ce que l’on pense être capable de viser. Et les ratés. Unique solution. Des balades au bord de l’Océan.

Rentrer. Ramener du sable. Dans la caisse. Le Sud-Ouest acheté sur la route, au feu rouge. A la maison parentale. Trébucher dans l’escalier du garage. Les larmes d’il y a longtemps. Un grand-père qui s’en va. Un aurevoir fait déjà quelques années auparavant.

Des portes qui claquent. Qui pètent. D’autres qui s’ouvrent. Dans un même fracas.

Un texte qui mêle soudain passé lointain, présent et futur proche.

 

Rédigé par Mathieu C

Publié dans #Dépenser des pensées

Repost 0
Commenter cet article