Top articles

  • Akhenaton - Métèque et mat (2)

    19 décembre 2016 ( #Crie et tique ! )

    Je me replonge dans cet album qui a maintenant près de 22 ans. Ça fait un peu mal au moral même si l'idée me plait. Je me suis toujours construit sur les disques qui ont jalonnés ma vie. Je pourrais passer des heures devant ma discographie, sortir les...

  • Akhenaton - Métèque et Mat (1)

    12 décembre 2016 ( #Crie et tique ! )

    Un nouveau type de billet aujourd'hui, je me teste dans la critique musicale. Pour commencer, je ne prends aucun risque: un classique du rap Français des années 1990, le premier album d'Akhenaton. Voici donc les 3 galettes de Métèque et mat qui vient...

  • Tu sais de qui je représente l'honneur !

    13 janvier 2017 ( #Crie et tique ! )

    Je devais bosser sur des algorithmes pour les gamins de Seconde mais voilà que je tombe sur le dernier skeud d’IAM intitulé sobrement 2017 (à écouter ici). Titre annonceur du nouvel album qui sortira le 3 mars prochain. La pépite s’écoule sur 2min28 mais...

  • 25 - m'extraire

    02 décembre 2016 ( #Dépenser des pensées )

    25 Le poids des mots. Le poids des maux. Envie de m’extraire. De flotter au dessus de tout. La violence de tout ce qui nous entoure. Un conseil de classe. Une bonne classe de Seconde à Saint-Denis. Tout cela ne peut sonner juste. Tout cela va à l’encontre...

  • 24 - galettes noires

    30 novembre 2016 ( #Dépenser des pensées )

    24 Jamais par la répression, vous n’obtiendrez la paix, la paix ! Hier, alors qu’un copain venait de me poser un lapin, je me dirige vers l’antre du capitalisme culturel, la grande surface par excellence qui brasse musique, littérature, cinéma… J’y vais...

  • 37 - un viol à Aulnay

    05 février 2017 ( #Dépenser des pensées )

    37 Jeudi 2 février. Soir d’hiver. Cité des 3 000. La brigade spécialisée de terrain. Un jeune. Théo. Une intervention de plus dans un quartier pourri, un quartier oublié. 17h. Usage de gaz lacrymogène. Matraque télescopique. Pantalon qui semble tomber...

  • Akhenaton - Métèque et mat (3)

    19 février 2017 ( #Crie et tique ! )

    Ce blog sommeille. Signe que les choses vont bien ? On me disait, il y a peu, que je n’écrivais que dans les moments compliqués. C’est une quasi-certitude. Mais j’avais envie de réveiller un peu la bête. Alors je reprends et clos ma critique de l’album...

  • 38 - espèces rouges

    22 février 2017 ( #Dépenser des pensées )

    38 Espèces rouges. Lumières bleues. Rages noires. Je suis né à une époque où l’espoir n’a plus sa place. Je lis des livres dont les pages se défont et se défont encore. Rupture de stock. Cet élément n’est plus publié. Je suis né à une époque où les emplois...

  • 39 - contre signe

    26 février 2017 ( #Dépenser des pensées )

    39 Incompréhension monstre. Appréhension. Rétention. Quand mon fonctionnement détonne. En fait des tonnes. Je signe et contre signe. Des balades à la guitare. Des balades au bord de l’Océan. Le seul, l’unique. Celui qui berce réellement. Sans retour....

  • 44 - elements

    31 mars 2017 ( #Dépenser des pensées )

    44 Je n’ai pas répondu à ton dernier message. Mais sache que c’est parce-que je me suis perdu. J’ai été happé par la musique de Ludovico Einaudi. J’ai laissé mes pensées aller et venir. Oh et puis non ! J’ai laissé mes pensées se faire la malle. Comme...

  • 45 - cause

    26 avril 2017 ( #Dépenser des pensées )

    45 Coma conscient ? Mon blog sommeille. En cause, un peu d’écriture dans un nouveau cahier. Physique celui-ci. En cause, une situation – critique mais attendue – qui nécessite de ne pas courir la tête en avant. Je laisse passer l’orage, je réagis plus...

  • 21 - mutisme

    30 octobre 2016 ( #Dépenser des pensées )

    21 La tempête n’aura pas lieu. La valse des enragé.es non plus. Nous continuerons à voguer tranquillement sur le fleuve. Au loin, les bruits de la misère. Au loin, le continent africain. Les mains devant les yeux, sur les oreilles. Elles ne savent plus...

  • 20 - le droit de s'abrutir

    23 octobre 2016 ( #Dépenser des pensées )

    20 Je balise au Belize, résigné comme Madame de Sévigné… blablabla. On s’engage puis on enrage, puis on encaisse. Et puis alors ? Qu’est ce que cela change. Que l’on nous accorde au moins 5 minutes pour comprendre, saisir ce qui fait mal. Merde, accord...

  • 19 - stoïque face à l’archaïque

    22 octobre 2016 ( #Dépenser des pensées )

    19 J’ai aussi envie de créer, de faire bouger, Je ne me gêne pas, mets les pieds dans le plat, Et à mon tour, lève le stylo sans détour. Cela pour une bonne raison, car au fond Qui a envie de mourir sans avoir vu de révolution ? Qui a envie de dire au-revoir...

  • 18 - la face B

    18 octobre 2016 ( #Dépenser des pensées )

    18 Se lever en se disant qu’aujourd’hui tout est possible. Croiser une ou deux centaine(s) de personnes. Un sourire est parfois une victoire à Paris. Mais ça arrive. Râler sur ses élèves. Leur dire que c’est la dernière fois, tout en pensant que j’ai...

  • 17 - sans nous

    14 octobre 2016 ( #Dépenser des pensées )

    17 Je suis tout à fait capable de parler d'autre chose que de lutte de classe ou d'amour. Quoi de mieux qu'une clope qui se consume, qu'un vieux vinyle des Pink Floyd ramené de Munich qui craque, qu'un picon bière au gout amer et d'une après-midi à ne...

  • 16 - trop con

    14 octobre 2016 ( #Dépenser des pensées )

    16 Premier mai. Les choses commencent mal. Nous sommes un dimanche. Il pleut. Les drapeaux rouges ne sont plus légions depuis un moment. Je me souviens des 1er Mai rassemblant plus de monde. Mais les gens ont besoin de voir l'extrême droite à leur porte...

  • 15 - bordeluche

    08 octobre 2016 ( #Dépenser des pensées )

    15 Un billet (billé) pour les compatriotes qui parlent le bordeluche. Une discussion comme une autre dans le centre de Bordeaux. - Ça daille. J’ai gavé la dalle. - Anki ! tu as vu comment il m’a snobé ? - Tu ne m’écoutes pas en fait. Je vais prendre la...

  • 14 - directrice de conscience

    08 octobre 2016 ( #Dépenser des pensées )

    14 Mon unique directrice de conscience est la conscience de classe. Mais puis-je me poser la question – alors que je parcours les lignes d’une certaine thèse – ce blog ne serait-il pas pour moi un moyen de trouver des réponses à des questions, à savoir...

  • 13 - merci, charles

    06 octobre 2016 ( #Dépenser des pensées )

    13 A t’entendre, j’aimerais être comme toi. Tu as mille ans d’avance sur moi. Il y a beaucoup de choses dont je peux me passer. Me passer de savoir, d’entendre. Alors oui, j’ai beaucoup le blues. Je ne l’explique pas vraiment. La peur – sûrement – de...

  • 11 - acte militant

    28 septembre 2016 ( #Dépenser des pensées )

    11 Du pourquoi de la sodomie du dernier billet. Le rapport de domination homme/femme se retrouvent et explosent à nos yeux dans l’acte sexuel. L’homme est toujours celui qui dirige, fait voire décide. Il est en permanence dans le rôle de directeur. Ne...

  • 10 - sodomiser

    28 septembre 2016 ( #Dépenser des pensées )

    10 Il y a tous ces mecs qui se sentent obligés de poser leurs couilles sur la table. On leur a fait croire que cela faisait d'eux des êtres à part. Supérieurs. Supérieurs à quoi? A la bassesse ambiante des gens. Ce n'est pas très compliqué. Tout jeune,...

  • 9 - le temps est bon

    23 septembre 2016 ( #Dépenser des pensées )

    9 Mes oreilles s’arrêtent sur un son, Le temps est bon . Le ciel est bleu. Pourquoi s’arrêter en si bon chemin. Pourquoi ne pas aller chercher plus. Se bousculer, se faire bousculer. Commencer. Recommencer. Goûter à autre chose. Se déconstruire avant...

  • 8 - rien

    20 septembre 2016 ( #Dépenser des pensées )

    8 Je n’ai pas l’optimisme de la lutte. Je lutte pour ne pas flancher. Pour ne pas flancher dans cet océan de merde. Les syndicats censés défendre les travailleur.es roulent aujourd’hui pour le patronat. Dénigrent les manifestations. Valident la loi Travail....

  • 7 - connais-tu

    20 septembre 2016 ( #Dépenser des pensées )

    7 Connais-tu la douceur de retrouvailles sur un quai de gare. Connais-tu l’apaisement d’être encore capable de se découvrir à 27 ans. Connais-tu la joie de rebondir quand on pense être au plus bas. Connais-tu le sourire quand tu entends un rire bien particulier...

1 2 3 > >>