42 - vendredi

Publié le 20 Mars 2017

42

Contrairement à ce qu’affirme le groupe Minuit, l’odeur du jasmin ne me donnera jamais du courage. Anosmique, je trouve ce dernier ailleurs. Malgré les difficultés, dans mon boulot. Voir des gamins – particulièrement chiants – prendre le parti de la déconne, de la joie mais aussi des peines.

Vendredi, j’ai vu une élève à côté de son papa sursauter de larmes. Vendredi, j’ai vu un élève se ratatiner et arrêter de faire le fier encadré de ses parents. Vendredi, j’ai vu une mère de famille rire car j’ironisais sur la défense de sa fille (« c’est la faute du prof »). Vendredi, j’ai compris une fois de plus que mon travail avait un réel sens.

Le courage, je le trouve ici et ailleurs (bien heureusement).

Rédigé par Mathieu C

Publié dans #Dépenser des pensées

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article